La Puissance (Marae d’Arahurahu de Paea – Tahiti)

Message de mes guides reçu il y a quelques mois. C’est très marrant, j’ai reçu ce message quelques jours avant de me rendre pour la première fois aux mégalithes de la Chaise de César à Erdeven où j’organise désormais des journées de soins sur le thème de la puissance (prochaine date ce samedi 12 Octobre – lien : Journée de soins énergétiques aux mégalithes de Carnac et Erdeven )

106860450

Le marae d’Arahurahu de Paea à Tahiti : 
Il s’agit d’un lieu où deux polarités existent, une partie du site vibre tandis qu’une autre sommeille. Lorsque vous vous rendez sur ce lieu soyez en présence, il y a eu des meurtres sur ce site et il est donc important de l’aborder en présence.

A d’autres époques, la violence était utilisée par les rois, les « ari’i ». Le pouvoir n’était pas toujours employé dans la justesse, ces rois se sentaient supérieurs, ils gouvernaient en se positionnant au-dessus des autres et la violence était employée pour contraindre les autres à la soumission.

Pourtant ce marae est sacré. Lors de sa construction les anciens avaient perçu le vortex, ils savaient qu’en installant un marae en ces lieux, les énergies cosmiques pourraient descendre plus facilement. Il s’agissait d’établir un pont à la surface de la Terre, entre le noyau de la Terre et les étoiles.

3127419322_341bde4b96_b

Ce lieu était destiné au « mana ». Ce terme mana est à l’origine authentique, c’est cette capacité de contacter les mondes subtils, d’être à l’écoute de sa Lumière et d’être l’intermédiaire entre les hommes et les êtres de Lumière. Il réside dans ce terme l’énergie de puissance, cette puissance authentique émanant du cœur. Puis au fil du temps, ce terme a été employé comme un attribut, là encore on cherchait à se l’approprier pour se démarquer et pour se placer au-dessus de l’autre.
Les rois n’ont pas su perpétuer la sagesse des anciens.

Aujourd’hui c’est un lieu respecté. Le vortex se situe au centre (dans l’enceinte rectangulaire). Vous pouvez vous connecter à la Lumière en ce lieu, vous pouvez faire le choix d’être dans la puissance du cœur.

Malencontreusement, vous avez associé puissance et abus. Les ari’i n’étaient pas dans leur cœur, ils étaient dans leur égo. C’est un constat qui s’est fait dans un grand nombre de pays, l’abus des êtres puissants a marqué l’Histoire. Dans vos mémoires cellulaires il y a des traces et par moments vous décidez de vous amputer de votre puissance car vous pensez qu’ainsi vous ne basculerez pas dans l’abus. C’est ainsi que vous décidez intérieurement de vous soumettre, une stratégie qui vous mène à des expériences non voulues. Pour certains ce sera des relations sentimentales de soumission, d’autres expérimenteront une domination de leur supérieur hiérarchique, etc… En d’autres temps vous avez pu subir des violences bien plus graves (viol, esclavagisme…). Accueillez ces mémoires dans l’amour, guérissez-les, puis acceptez que vous avez consenti à cela : par peur d’abuser vous avez choisi de ne pas être puissants.

Gratitude à ce vortex dont j’ai bénéficié des énergies pendant un an, ma maison était située à 400m ❤

Maïa – Terre Sacrée 🌿

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :